Anderlecht veut renforcer la diversité dans son administration avec l’aide d’Unia

La maison communale d’Anderlecht.
La maison communale d’Anderlecht. - A.L.

L’administration communale d’Anderlecht s’engage avec volonté pour la promotion de la diversité et la lutte contre toute forme de discrimination au sein de son administration. Dans le but d’être « irréprochable en la matière », le collège n’a pas souhaité imposer à l’administration des mesures qui les concernent avant toute chose mais a préféré favoriser le développement d’un processus de réflexion et de dialogue collectif au sein de l’administration.

Il est effectivement essentiel que les agents publics puissent participer à la définition de mesures concrètes visant à plus de diversité et moins de discriminations en interne de l’administration, indique la commune. « Il aurait été totalement contre-productif d’imposer des mesures à l’administration alors que ce sont les agents publics qui devront les appliquer sur le long terme. Ne pas les associer à un processus qui les concerne et qui les engage aurait certainement fait plus de mal que de bien ! » explique l’échevin de l’Egalité des chances Jérémie Drouart (Ecolo).

Sur une année

Ce processus de réflexion et de travail collectif sera accompagné par Unia, service public fédéral indépendant qui lutte contre la discrimination, promeut l’égalité et protège les droits fondamentaux. Il s’étalera sur une année et comprend plusieurs étapes allant d’un diagnostic à la définition de mesures concrètes. Ce travail sera piloté par une taskforce interne à l’administration et composé d’agents publics soucieux et motivés par cette thématique.

Aucune question ne sera écartée et, notamment, la question du port des signes convictionnels, débat qui agite le pays depuis plusieurs mois. À l’issue du processus, des mesures concrètes devront être proposées et appliquées au quotidien par les agents afin de promouvoir une administration inclusive, respectueuse de chacun et ouverte sur la diversité de son territoire.

Ce processus sera guidé par les valeurs fondamentales qui animent l’action des agents publics au quotidien, à savoir servir le citoyen sans jugement, sans parti pris et de manière équitable.

Une initiative du bourgmestre Fabrice Cumps (PS) et de Jérémie Drouart qui est soutenue par l’ensemble du collège anderlechtois.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES