Remco Evenepoel: «J’avais les jambes pour être champion du monde»

Remco Evenepoel: «J’avais les jambes pour être champion du monde»
Photo News

Invité dans l’émission « Extra Time Koers », Remco Evenepoel a répondu franchement aux questions concernant la course en ligne des championnats du monde, qui avait lieu dimanche dernier à Louvain, et que Julian Alaphilippe a remporté pour la deuxième fois consécutive.

Avait-il les jambes pour être champion du monde ? « Oui », a-t-il honnêtement estimé. Mais la stratégie belge était uniquement organisée autour de Wout van Aert. « Le vendredi soir avant les championnats du monde, il y a eu une réunion avec tout le monde. Pour moi, ce que l’on attendait exactement de moi n’était pas très clair. Je suis parti avec cette incertitude. Le lendemain, je suis allé voir Sven (Vanthourenhout, entraîneur national) et Serge (Pauwels, entraîneur de performance) et je leur ai demandé : ‘Qu’attendez-vous de moi concrètement ?’ J’ai également dit sans détour que je pensais que dans un certain scénario, je pourrais être capable de gagner la course. ‘Est-ce que j’ai une chance ou pas ?’, ai-je demandé. ‘Non,’ fut la réponse. Ok, c’était clair », a avoué le jeune belge.

« Ils se sont tenus à la tactique prédéterminée : ’tout pour Wout (van Aert)’. Je devais être un serviteur. Mon travail consistait à ne pas laisser partir les coureurs dangereux. Dans un tel cas, je devais toujours être présent. J’ai tourné l’interrupteur et me suis résigné à cette tâche. Je ferais toujours ce travail, dans notre équipe aussi, si on me le demandait. Si on choisit Julian Alaphilippe pour le Tour de Lombardie, pas de problème. Mais dans ce cas, j’ai dit à Sven Vanthourenhout : ’c’est une occasion manquée, pour plusieurs gars’. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Louvain (Brabant flamand)
Aussi en Cyclisme