Selim Amallah: «Standard-Anderlecht? La plus belle affiche du championnat belge»

Selim Amallah.
Selim Amallah. - PN

Buteur décisif à Seraing, Selim Amallah a aussi inscrit les deux derniers buts du Standard face à Anderlecht, qui n’ont à l’arrivée rapporté qu’un point à l’équipe liégeoise. « Standard – Anderlecht, c’est la plus belle affiche qu’on peut avoir dans le championnat belge », dit-il. « Tout joueur a envie de disputer des matches comme celui-là, et moi peut-être plus qu’un autre encore en souvenir de mon passé (lire ci-contre)… »

Un passé que l’international marocain laisse derrière lui. À l’image du mercato estival dont il aurait pu profiter pour tenter sa chance ailleurs. « Cela n’a pas été spécialement difficile à vivre. Mais c’est vrai qu’il y a eu quelques tensions et que j’aurais bien aimé voir autre chose. S’il y avait eu une possibilité, pourquoi pas ? Un départ en janvier ? Si une bonne offre arrive, on en discutera. Je ne ferme la porte à rien, si ce n’est aux pays un peu bizarres (sic). Mais aujourd’hui, j’ai encore un contrat à Sclessin et je suis à 100 % Standardman… »

Derrière lui aussi, la situation vécue au début de ce mois de septembre à Conakry, en Guinée, où la sélection marocaine devait disputer un match de qualification en vue de la Coupe du monde 2022 mais s’était retrouvée en plein coup d’Etat militaire. « Je ne vais pas dire que j’ai eu peur, mais voir des militaires en bas de l’hôtel et entendre des rafales de tir dans les rues, ce ne sont pas des choses auxquelles on assiste tous les jours. Le  Roi Mohammed VI a joué son rôle, en nous mettant en sécurité… »

Ses prochaines émotions, c’est sur le terrain, dimanche lors du Clasico, que Selim Amallah espère les vivre. « Je sais tout ce qu’il peut apporter à l’équipe », dit Mbaye Leye à propos de celui qui est son leader technique. « Il ne faut pas lui demander de beaucoup parler mais de rester concentré, de ne pas s’occuper de ces petites choses susceptibles de l’énerver ». Le message semble passé. « Je râle moins », indique l’ancien Mouscronnois. « Je veux gommer ces attitudes négatives pas toujours bonnes à voir pour mieux rester dans mon match. J’y travaille… »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)Seraing (prov. de Liège)

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard