Les contaminations toujours en baisse après la rentrée: pas de nouvelle vague en vue?

Les contaminations toujours en baisse après la rentrée: pas de nouvelle vague en vue?
Belga

Entre le 5 et le 11 septembre, une moyenne de 1961 infections au coronavirus a été enregistrée chaque jour. Les hospitalisations sont en baisse de 16 % par rapport à la période précédente. Par ailleurs, quelque 701 personnes sont actuellement hospitalisées en Belgique après avoir contracté le coronavirus. Parmi elles, 219 se trouvent aux soins intensifs (-3 %). Entre le 8 et le 14 septembre, 59 patients ont en moyenne été hospitalisés chaque jour, soit une baisse de 16 % par rapport à la période précédente.

De bonnes nouvelles du point de vue des chiffres. Pourtant, il est trop tôt pour tirer de grandes conclusions sur l'effet de l'ouverture des écoles et du retour au travail, estime le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt). « L'année dernière, nous avons également vu l'augmentation du nombre d'infections s'arrêter autour de cette période, car il y a moins de voyageurs de retour », explique-t-il à nos confrères du Nieuwsblad, ajoutant qu’il faudra attendre les effets de la rentrée dans le supérieur, qui vient seulement d’avoir lieu.

Connaîtra-t-on toutefois une nouvelle vague telle qu’il y a un an ? « La vaccination a un effet modérateur », explique Marc Van Ranst à nos confrères. « Le caractère exponentiel de l'épidémie diminue. A partir de maintenant, les chiffres vont devenir plus ternes, et c'est une bonne chose », ajoute-t-il, en notant également qu’il est trop tôt pour supprimer les mesures sanitaires. Un avis partagé par Geert Molenberghs, qui estime qu’une certaine vigilance est toujours nécessaire.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique