Anderlecht: dépressif, Craig Bellamy s’en va

Anderlecht: dépressif, Craig Bellamy s’en va
PhotoNews

C’est rare de voir Vincent Kompany afficher ses émotions. Dimanche, le coach bruxellois a entamé sa conférence de presse par une annonce : Craig Bellamy ne fait plus partie du staff anderlechtois. Une nouvelle qui tombe dix jours après le départ d’Aaron Danks pour Aston Villa. Rien de tout ça pour Bellamy. « Depuis très longtemps, il souffre de dépression », a indiqué un Kompany au bord des larmes. On pensait que c’était derrière lui mais le monstre est de retour. Il faut qu’il se fasse soigner aujourd’hui et pas demain. C’est même déjà trop tard. Je voulais prendre les devants et vous l’annoncer moi-même. »

Une dernière phrase qui ouvre le champ à toutes les interprétations. Il est de notoriété publique que Craig Bellamy a des problèmes de dépression, une maladie qui peut rejaillir à n’importe quel moment. Et que le garçon a déjà connu de nombreux déboires depuis le début de sa carrière. Mais, tout s’est visiblement passé très vite à Neerpede. Le Gallois était encore présent à l’entraînement de samedi et a même parlé avec des gens en évoquant l’avenir des U21 dont il avait la tâche quand il est arrivé en Belgique à l’été 2019.

Très touché par ce départ inopiné, Vincent Kompany ne sait pas encore comment il va réorganiser son staff sportif où les départs se sont multipliés ces derniers mois. Danks ayant imité De Roeck et Frutos.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)Malines (prov. d'Anvers)

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en SC Anderlecht