Réouverture de tronçons pour la pratique du kayak dès mardi, notamment sur la Lesse

On peut à nouveau pagayer sur la Lesse et ailleurs.
On peut à nouveau pagayer sur la Lesse et ailleurs. - R.G.

Dès ce mardi 3 août, il sera à nouveau autorisé de chevaucher les eaux sur le tronçon Gendron-Anseremme de la Lesse, entre Nisramont-Mabauge sur l’Ourthe et Coo-Cheneux sur l’Amblève.« Les autres tronçons de ces rivières restent fermés jusqu’au 6 août, date à laquelle une réévaluation sera effectuée », précise le SPW. « Le Viroin et la Semois n’étaient pas concernés par ces fermetures temporaires. »

La pratique du kayak avait été suspendue par les autorités wallonnes en raison des dégâts provoqués par les inondations au niveau de certains cours d’eau, de leurs abords et des infrastructures. Mais des loueurs de kayaks, qui avaient œuvré pour débarrasser les rivières des nombreux déchets et obstacles (arbres, matelas, bonbonnes, morceaux de plastique…), ont élevé la voix ces derniers jours pour dénoncer la durée de cette interdiction.

Les kayaks sont prêts.
Les kayaks sont prêts. - D.R.

La Lesse et ses abords nettoyés

Ainsi, sur la Lesse, trois inspections ont eu lieu ces derniers jours. Les différents services compétents ont validé le très bon état du cours d’eau et de la vallée.

« Grâce à la collaboration avec les services techniques des communes de Dinant et Houyet, du SPW service des voies navigables et non navigables et des équipes de Dînant Evasion, dès les premiers jours de la décrue tous les efforts ont pu être mis en œuvre pour rendre dès que possible son aspect naturel à la rivière », indique Olivier Pitance, administrateur délégué de Dinant Evasion. « À ce jour, plus aucun déchet n’est présent dans le lit de la rivière ou sur les berges. Plus aucun danger n’existe de par la présence d’arbres ou de branches. Enfin, et fort heureusement, il n’y pas non plus de pollution aux hydrocarbures ! Seuls subsistent encore quelques morceaux de caravane, très éloignés de la zone de passage des kayaks et qu’il faudra évacuer avec des engins extraordinaires. »

La pratique du kayak sera dès lors autorisée dès ce mardi sur le tronçon entre Gendron et Anseremme (12 km – 2h30).

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE LA PROVINCE DE NAMUR