Formule 1: Lewis Hamilton et Mercedes créent une fondation pour plus de diversité

@News
@News

Baptisée « Ignite », la fondation « concentrera ses efforts sur l’augmentation du nombre de jeunes talents désireux d’entrer dans l’industrie du sport automobile » et « issus de groupes sous-représentés » dans celle-ci.

« Je suis sûr qu’Ignite entraînera un changement réel et tangible dans le sport automobile », a déclaré Hamilton. « Pendant 15 ans, je suis resté l’un des rares employés noirs de la Formule 1, et je suis fier que mon travail avec Mercedes puisse permettre d’améliorer les choses ».

Soutien public du mouvement « Black Lives Matter », le pilote de 36 ans a fait de cette lutte son cheval de bataille. La création de cette fondation était l’une de ses exigences au moment signer ses nouveaux contrats cette année, d’abord en février pour la saison 2021 puis en juillet pour 2022 et 2023.

Hamilton et Mercedes veulent aider à créer des vocations dans les domaines regroupés sous l’acronyme « STIM » (science, technologie, ingénierie et mathématiques). La fondation compte apporter « un soutien financier » aux étudiants « talentueux et motivés (…) qui veulent faire carrière dans les STIM mais n’en ont pas les moyens ».

Pour cela, Ignite sera financée par un fonds « de plusieurs millions de dollars » créé par Hamilton et l’écurie Mercedes. La fondation travaillera également en collaboration avec la fondation personnelle du pilote, « Mission 44 ».

Ignite est un des fruits de la « Commission Hamilton », créée en collaboration avec l’Académie royale d’ingénierie britannique et qui vient de rendre en juillet des recommandations visant à réduire les inégalités en sport automobile.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Lives-sur-Meuse (c.f. Namur)Namur (prov. de Namur)
Aussi en Formule 1