Coronavirus: une aide fédérale supplémentaire de deux millions d’euros pour Bozar

Coronavirus: une aide fédérale supplémentaire de deux millions d’euros pour Bozar
Photonews

Le Palais des Beaux-Arts, à l’instar de l’ensemble du secteur culturel, a fortement souffert des périodes de fermeture et de ne pas pouvoir reprendre pleinement ses activités.

Certaines expositions ont pu avoir lieu à Bozar mais le système de jauges et de réservation a néanmoins eu un impact sur le nombre de visiteurs. D’autres activités n’ont pu avoir lieu ou ont dû être reportées et les contraintes sanitaires ont également empêché toute location de salle sur les six premiers mois de l’année. Enfin, le bookshop et la concession Horeca ont eux aussi été soumis à des restrictions qui ont eu un impact sur la santé financière de l’institution, a expliqué la ministre dans un communiqué.

« On sait à quel point la culture a été durement affectée par la crise sanitaire et Bozar ne fait pas exception. Malgré les efforts importants qui ont été fournis pour contenir le déficit budgétaire dans cette période troublée, un soutien supplémentaire était nécessaire pour envisager une reprise sereine des activités. Bozar est non seulement un Haut-Lieu de la culture et des arts, un lieu très apprécié du grand public mais c’est aussi une formidable vitrine pour Bruxelles et pour la Belgique. Nous voulons donc tout faire pour garantir son bon fonctionnement et son déploiement », a commenté Mme Wilmès (MR).

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES