Décès d’Angélique Ionatos: la chanteuse grecque a marqué la région liégeoise

Décès d’Angélique Ionatos: la chanteuse grecque a marqué la région liégeoise

C’est une bien triste nouvelle que nous apprenons. Comme l’annonce son fils Alexis auprès de l’AFP, la chanteuse Angélique Ionatos est décédée. Elle a succombé à un long combat contre la maladie.

D’origine grecque, sa famille a fui leur pays en 1969. Durant cet exil, Angélique Ionatos est passée par la Belgique. Elle a en effet vécu, selon la RTBF, une vingtaine d’années dans le bassin liégeois, où elle est devenue une figure incontournable de la gauche alternative. La chanteuse a donné « de multiples concerts en soutien aux luttes syndicales ou ouvrières », indiquent nos confrères.

Angélique Ionatos a finalement choisi de s’installer en France. Son dernier album, datant de 2015, s’intitule « Reste la Lumière ».

Elle était âgée de 67 ans.

Notre sélection vidéo
Aussi en PEOPLE