Des citoyens mobilisés à Manage pour enterrer le nucléaire et dire non au gaz

Les comités de citoyens se sont à nouveau réunis.
Les comités de citoyens se sont à nouveau réunis. - D.C.

Quelque 70 citoyens et représentants de diverses associations se sont réunis dimanche après-midi à Manage à l’initiative du « Komité Centrales » et de plusieurs collectifs dont « Pas de centrale à Manage » et « Tegengas ».

L’objectif était de promouvoir les actions menées pour enterrer le nucléaire ainsi que dire « non » aux centrales à gaz, estimées par les citoyens mobilisés comme « polluantes et inutiles. ». « Nous voulons poser la question quant au modèle de société que nous voulons, ce que nous produisons, ce que nous consommons », a indiqué Sébastien Brulez, porte-parole de l’événement. « Nous interrogeons aussi sur la façon de rester dans les clous au niveau du climat, notamment par rapport aux accords de Paris. »

L’action menée dimanche a été marquée par une marche vers le site « où ne sera pas construite une usine à gaz », ont indiqué les responsables de l’action. Plusieurs prises de paroles ont été organisées sur le site.

« Non à la Centrale TGV »

Le groupe d’action « Tegengas-Dégaze » avait déjà effectué, à la mi-mai, une tournée de protestation contre la construction et le subventionnement de nouvelles centrales au gaz fossile en Belgique. L’action, sous forme d’une grande randonnée à vélo, avait été lancée à Manage, sur un des sites potentiels de construction de futures centrales TGV. Les manifestants s’étaient également rendus sur les futurs sites de Roux, Des Awirs et de Seraing.

Pour rappel, la société Bali Wind (Eneco) souhaite construire une centrale TGV de 870 MW à Manage.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DU CENTRE