Roberto Martinez donne des nouvelles de Kevin De Bruyne et Axel Witsel

Roberto Martinez donne des nouvelles de Kevin De Bruyne et Axel Witsel
Photo News

Comme de coutume depuis le début du rassemblement, Roberto Martinez a débuté sa prise de parole, à la veille de l’entrée en lice des Diables à l’Euro samedi contre la Russie, par un bulletin médical. Le Catalan a notamment affirmé qu’Axel Witsel, qui n’a pas fait le voyage vers Saint-Pétersbourg, était confirmé dans la liste des 26 Diables Rouges pour le tournoi continental.

Le Liégeois a donc réussi le pari fou de revenir après sa grave blessure au tendon d’Achille. Blessé en janvier avec le Borussia Dortmund, Witsel n’a pas disputé le moindre match officiel depuis lors mais a donc été jugé apte par le staff médical des Diables. Witsel, régulateur du jeu belge depuis de nombreuses années, a donc conservé sa place dans les 26.

«Axel a réalisé un travail très satisfaisant ces derniers jours. Il fait partie intégrante du groupe. Nous allons maintenant étudier son retour jour après jour», a expliqué Martinez, qui avait dit auparavant miser sur une rentrée de Witsel contre la Finlande le 21 juin lors du 3e match des Belges dans le groupe B.

Kevin De Bruyne, qui a rejoint le groupe lundi après son opération de l’orbite gauche, n’était pas non plus du voyage. Le milieu de terrain de Manchester City, qui ne s’est pas encore entraîné avec le groupe, espère pouvoir jouer le 2e match contre le Danemark jeudi prochain.

«Les deux joueurs suivent un programme individuel. Le fait de rester à Tubize leur permet de gagner deux jours de travail. Je suis sûr qu’ils pourront rejoindre le groupe dès notre retour», a assuré Martinez.

Le technicien des Diables a aussi évoqué les cas Leandro Trossard et Dedryck Boyata, victimes de pépins ces derniers jours avec respectivement une gêne aux quadriceps et un coup reçu contre la Grèce. «Ils ont retrouvé le groupe il y a deux jours et aucun problème n’est à déplorer. Il n’y a pas eu de contretemps. Ils sont donc prêts à jouer samedi», a-t-il ajouté.

Roberto Martinez est à la veille de débuter son deuxième grand tournoi dans le costume de sélectionneur national. Arrivé au lendemain de l’Euro 2016 conclu en mode mineur sur un échec en quarts de finale contre le Pays de Galles, le Catalan est parvenu à magnifier la génération dorée des Diables Rouges en terminant 3e du Mondial 2018 en Russie.

C’est précisément à Saint-Pétersbourg, théâtre de la douloureuse défaite contre la France en demies mais lieu devenu historique dans l’histoire du football belge quelques jours plus tard lors du gain de la 3e place, que la Belgique va entamer son parcours dans ce tournoi paneuropéen.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tubize (c.f. Tubize)Tubize (Brabant wallon)

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges