Six suspects d’un viol renvoyés devant le tribunal correctionnel de Bruxelles

Un des suspects.
Un des suspects. - D.R.

L’enquête dans cette affaire a débuté en novembre dernier, après que des images d’un possible viol collectif ont été dévoilées sur les réseaux sociaux.

Elles montraient cinq à huit hommes, drogués au gaz hilarant, maltraitant une jeune fille, dans un logement loué à Bruxelles.

Plusieurs captures d’écran avec les profils des suspects en question sont apparues sur le compte Twitter «Balance ton Willy», qui publie des témoignages de victimes de violences sexuelles. L’un de ces suspects a réagi à la suite de cette publication, minimisant la gravité des faits. Le parquet a ensuite ouvert une enquête et l’un des suspects s’est rendu à la police.

Six suspects ont finalement été identifiés. Cinq d’entre eux ont été placés sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction, avant de bénéficier d’une libération sous la modalité du bracelet électronique. Tous sont désormais renvoyés vers le tribunal correctionnel pour répondre de viol.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers