Yves Planchard succède à Marielle Remy à la présidence de Vivalia

Yves Planchard a déjà occupé auparavant le poste de vice-président.
Yves Planchard a déjà occupé auparavant le poste de vice-président. - D. R.

Une semaine après que Marielle Remy a annoncé sa démission de sa fonction de présidente de Vivalia, on connaît le nom de son successeur. Les deux partis de la majorité provinciale PS et cdH se sont accordés pour proposer la désignation d’un nouveau président. Il s’agit d’Yves Planchard, premier échevin à Florenville et ancien vice-président de Vivalia.

Les deux partis expliquent dans un communiqué avoir « » et la remercient chaleureusement « de son engagement quotidien a fortiori dans une période extrêmement difficile. Les difficultés colossales liées à la crise COVID et à sa durée, les enjeux essentiels de la concrétisation du Plan VIVALIA 2025 au service de toute la population et l’urgence de répondre aux besoins exprimés dans tous nos sites hospitaliers pendant la période transitoire justifient que le pilotage politique de l’Intercommunale soit de nouveau complètement opérationnel sans délai. »

Philippe Bontemps comme vice-président

Le PS et le cdH soulignent qu’Yves Planchard « pourra s’appuyer sur son expérience en matière de santé pour assurer la continuité du travail réalisé jusqu’à présent sous l’ancienne présidence. »

Philippe Bontemps, bourgmestre de Durbuy, conseiller provincial cdH et administrateur à Vivalia sera proposé comme vice-président. Coralie Bonnet, « chevine à Bastogne et conseillère provinciale cdH, administratrice à Vivalia depuis 2019 sera également proposée comme membre du bureau exécutif. « Dans un esprit de sérénité et de stabilité, ils pourront poursuivre rapidement, avec l’appui du Conseil d’administration, les travaux entamés pour une nouvelle gouvernance et assurer des soins de qualité pour l’ensemble des citoyens de la Province de Luxembourg », indiquent encore les deux partis, qui remercient Roland Déom « de toute l’énergie déployée comme vice-président et se réjouissent de le conserver au Conseil d’administration dans un rôle moteur. »

cdH et PS rappellent combien les soins de santé sont une priorité de l’action publique, « particulièrement en Province du Luxembourg où ce sont les Communes et la Province qui ensemble organisent et financent nos soins hospitaliers. Ils entendent continuer de collaborer activement avec toutes les forces démocratiques de la Province et des partenaires namurois et avec tous les acteurs de la santé à résoudre les problèmes concrets auxquels sont confrontés celles et ceux qui travaillent dans toutes les implantations de VIVALIA et à réussir le Plan VIVALIA 2025 auquel la Wallonie apporte son soutien et son financement. »

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG