Schaerbeek adopte une motion luttant contre le profilage ethnique par la police

Schaerbeek adopte une motion luttant contre le profilage ethnique par la police
S.F.

C’est un fait, la relation entre les forces de l’ordre et les citoyens est loin d’être paisible. Plusieurs faits de violence sont dénoncés des deux côtés. Pour restaurer la confiance, la conseillère communale et conseillère de police Lucie Petre (Ecolo) a présenté une motion sur le profilage ethnique au conseil communal de Schaerbeek ce mercredi 26 mai.

Elle propose de créer un protocole pour permettre à la zone de police Bruxelles-Nord (Evere, Schaerbeek, Saint-Josse) d’introduire un système d’objectivation et d’enregistrement des contrôles d’identité et d’introduire l’attestation de contrôle d’identité dans ses procédures à titre expérimental sur une période significative.

Fruit d’une collaboration entre Cécile Jodogne (DéFI), bourgmestre f.f. et présidente du collège de police, le cabinet de l’échevine de l’Égalité des chances Sihame Haddioui (Ecolo), la zone de police et l’ensemble des conseillers communaux, le texte prévoit également que la police continue son partenariat avec Unia et le monde académique ainsi que la formation continue des agents se poursuit dans la lutte contre le racisme et la promotion de l’égalité des chances. La motion invite aussi à créer un poste de médiateur au sein de la zone.

« Le but est de cadenasser au mieux les contrôles de police, à éviter le profilage ethnique et à continuer à réfléchir sur la formation des services de police et sur une meilleure médiation entre les jeunes et la police », a résumé Lucie Petre devant les conseillers communaux.

La motion a été bien accueillie et est vue comme « un bon début pour apaiser les tensions », a commenté Naïma Belkhatir (PS). « Nous avons besoin d’une police pour faire respecter les lois mais aussi pour préserver les droits individuels. Cette motion me semble porteuse d’espoir car elle a comme objectif, notamment, d’augmenter la confiance entre citoyens et force de l’ordre au niveau local », a ajouté Mohamed Echouel (LB)

L’échevine Sihame Haddioui a souligné l’importance de cette motion qui « va loin ». « On sera la première zone de police à avancer concrètement. Evere et Saint-Josse ont adopté une motion identique. »

Le conseil communal de Schaerbeek a voté à l’unanimité le texte, seul le groupe PTB s’est abstenu. « Le texte n’apporte pas de réelle avancée par rapport à ce qui existe déjà », a estimé Leïla Lahssaini.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES