Union Saint-Gilloise: la police au cabinet de l’échevin de Molenbeek Achaoui

Abdellah Achaoui est échevin à Molenbeek.
Abdellah Achaoui est échevin à Molenbeek. - E.G.

Contacté par la RTBF, l’échevin affirme que les enquêteurs sont venus dans son cabinet à sa demande. «  Je les ai invités à la commune. Je leur ai remis les pièces justificatives relatives au dossier. »

L’enquête porte sur des retraits en cash par Abdellah Achaoui, lorsqu’il était responsable de l’École des jeunes de l’USG. Ces faits, qui remontent à plus d’un an et demi en arrière avaient été dévoilés par Medor. La revue d’investigation affirmait que ces retraits n’étaient pas justifiés. 9.000 euros auraient ainsi été retirés en cash après que l’ASBL eut touché un subside régional de 160.000 euros.

L’échevin molenbeekois de la Mobilité s’est depuis défendu de procéder à des malversations. Ce serait à la demande du club de foot saint-gillois qu’ils auraient procédé à ces retraits, a-t-il affirmé lors d’un conseil communal. Le socialiste a démissionné de son poste fin janvier 2020.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Molenbeek-Wersbeek (c.f. Bekkevoort)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES