Le relais belge féminin termine 7e de la finale du 4x200m nage libre à l’Euro

@News
@News

Le relais 4 x 200 m libre femmes belge avait entrevu un petit espoir de qualification vendredi matin en terminant avec le 5e temps des équipes engagées en séries et, surtout, amélioré le record de Belgique de 8.02.67 qui datait de 2016. Valentine Dumont – qui avait été éliminé en séries du 100 m libre peu avant –, Kimberly Buys, Lana Ravelingien et Lotte Goris, en tête du début à la fin de leur course avec un avantage constant de 2 secondes sur leurs poursuivantes, avaient, en effet, terminé en 8.01.73, un chrono pour le moins intéressant.

Mais plusieurs pays en avaient gardé sous la semelle ou préservé leurs « stars », ce que n’avait pas pu se permettre l’équipe belge, et, en finale, celle-ci, après un premier relais une nouvelle fois impressionnant de Valentine Dumont, qui avait terminé en 3e position, a lentement retrogradé pour terminer en 7e position en 8.04.89. Un chrono supérieur de 3 secondes à celui des séries alors qu’il aurait fallu en gagner 2 et laisser au moins deux pays parmi l’Italie, Israël, le Danemark, la Grande-Bretagne et la France pour avoir une chance de filer au Japon cet été.

La victoire, elle est revenue à la Grande-Bretagne (7.53.15) devant la Hongrie (7.56.26) et l’Italie (7.56.72).

A deux jours de la fin de l’Euro de Budapest, le bilan belge reste donc très maigre. Seule Valentine Dumont, dimanche, sur 400 m libre, peut encore sauver la mise en se qualifiant pour les Jeux. Sur ce que la Namuroise a montré jusqu’ici, avec sa place de finaliste sur 200 m libre doublée d’un record national, et ses deux relais de ce vendredi, cela reste un rêve accessible.

Aussi en Omnisports