Triathlon: les Belgian Hammers qualifiés pour les JO de Tokyo

@Belga
@Belga

Les Belgian Hammers, le relais mixte belge de triathlon, a assuré sa place pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo, vendredi à Lisbonne, au Portugal. Vainqueurs de l’épreuve de qualification olympique, Claire Michel, Jelle Geens, Valérie Barthelemy et Marten Van Riel, qui composaient dans l’ordre l’équipe belge, devaient monter sur le podium de la course, disputée sans le top 7 mondial, pour rejoindre ceux-ci cet été à Tokyo.

Les Belgian Hammers ont effectué leurs 4 relais (chaque athlète devant parcourir 300 m de natation, 7,2 km à vélo et 1,8 km à pied) en 1h23 : 58. La Belgique a devancé de 50 secondes l’Italie (1h24 : 48) et la Suisse (même temps), qui seront elles aussi du voyage à Tokyo.

Claire Michel est sortie de l’eau en 8e position, avant de faire partie d’un groupe de 10 leaders à vélo. La Bruxelloise a permis à Jelle Geens de démarrer en 4e position, à 13 secondes de l’Italie et du Danemark, alors en tête. Geens a perdu 2 rangs après sa natation, laissant un trio formé par le Danemark, l’Italie et la Suisse se former devant. Le Limbourgeois a oeuvré avec le Norvégien Kristian Blumenfelt pour presque combler en course à pied un trou d’une vingtaine de secondes avec ces trois leaders. Valérie Barthelemy a ensuite réussi à effectuer la jonction avec la tête après la natation, avant de former un groupe de 5 nations à vélo, en compagnie de l’Italie, du Danemark et de la Suissesse Nicola Spirig qui s’est isolée dans sa discipline de prédilection à pied.

Derrière la championne olympique de Londres, Barthelemy a permis à Marten Van Riel, dernier relayeur belge, de plonger à seulement 9 secondes de la Suisse. Grâce à une transition très rapide, l’Anversois est sorti en tête du parc à vélo. Il a ensuite accentué progressivement son avance seul en tête, pour déposer sa machine avec près d’une minute d’avance sur l’Italie et la Suisse, assurant ensuite la victoire sur les derniers hectomètres à pied.

Michel, Barthelemy, Geens et Van Riel, tous dans le top 15 de la dernière manche de World Triathlon Series à Yokohama la semaine dernière, sont également quasi sûrs de participer aux épreuves individuelles des prochains JO de Tokyo.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :DanemarkBelgiqueLondresTokyoLisbonne
Aussi en Omnisports