Euro de natation: Valentine Dumont, une finale à oublier

Valentine Dumont.
Valentine Dumont. - PH

Valentine Dumont n’a pas – encore – gagné son billet pour les Jeux de Tokyo, ce jeudi soir, lors de la finale du 200 m libre de l’Euro de Budapest. Après son excellente demi-finale de la veille, où elle avait réussi le 5e temps et amélioré son record de Belgique pour le porter de 1.58.29 à 1.57.98, la Namuroise a un peu loupé sa finale en ne terminant que 7e en 1.58.78.

C’est au départ que tout s’est joué pour elle. Après avoir pris le départ le plus lent de toutes les concurrentes avec un temps de réaction de 0.76, elle a dû chasser d’emblée et dépenser beaucoup d’énergie dans son deuxième 50 mètres. Une débauche d’efforts qu’elle a logiquement payée en fin de course. Une course remportée de justesse par la Tchèque Barbora Seemanova en 1.56.27 devant l’inoxydable Italienne Federica Pellegrini (1.56.29) et la Britannique Freya Anderson (1.56.42).

« Sa petite erreur au départ lui a coûté cher », a indiqué Ronald Claes, son entraîneur. « Il faut maintenant que Valentine se remobilise pour les séries du 100 m libre de ce vendredi matin. Pour celles du 4 x 200 m libre qui suivront, nous déciderons ce jeudi soir s’il est judicieux de l’aligner ou pas. »

Dumont a, en effet, encore le 400 m libre à son programme de l’Euro. Celui-ci se disputera dimanche et elle a aussi de gros espoirs de bien y figurer.

Les autres nageurs belges n’ont guère été plus heureux lors de cette quatrième journée de l’Euro. Sébastien Demeuleeester, Alexandre Marcourt, Thomas Thijs et Lorenz Weiremans sur 200 m libre, Joséphine Dumont sur 200 m brasse et Jade Smits sur 100 m dos ont tous été éliminés en séries en restant très loin de leur record personnel.

Aussi en Omnisports