Molenbeek: Moureaux a deux fois plus de collaborateurs que l’ancienne bourgmestre

La bourgmestre Catherine Moureaux est entrée en fonction en décembre 2018.
La bourgmestre Catherine Moureaux est entrée en fonction en décembre 2018. - E. G.

Entre Catherine Moureaux (PS), l’actuelle bourgmestre de Molenbeek et Françoise Schepmans (MR), l’ancienne bourgmestre de Molenbeek, les différences sont nombreuses. Et elles se constatent également dans la composition de leur cabinet. Catherine Moureaux a pratiquement doublé le nombre de membres de son cabinet par rapport à Françoise Schepmans.

Lors de la précédente législature, Françoise Schepmans avait dans son cabinet 1A6, 1A4, 2A1, 1D4 qui équivaut à niveau C1 ainsi qu’un mi-temps E. S’il est facile de se faire confirmer la composition du cabinet de la précédente bourgmestre, c’est beaucoup plus compliqué d’y arriver pour l’actuelle bourgmestre.

Manque de transparence

Dans un premier temps, le porte-parole de la bourgmestre Catherine Moureaux nous a fait part d’un courrier transmis le 8 janvier 2021 au conseiller communal Ahmed El Khannouss. Dans ce courrier, il est indiqué que le cabinet de la bourgmestre est composé de 2A7, 1A4, 1A1, 1C4, 0,5 D et 1E. Mais dans un mail envoyé une semaine plus tard, à savoir le 14 janvier 2021, par le secrétaire communal au même conseiller communal, il est question de toujours 2A7 1 A1, 1C4, 0,5D et 1E mais par contre il y a 2A4 et 1B1, soit deux personnes supplémentaires dans le cabinet de la bourgmestre. Quand nous faisons remarquer cette différence, on nous précise « un collaborateur A4 du cabinet de l’échevine Houria Ouberri est passé dans le cabinet de la bourgmestre parce que Catherine Moureaux a repris la compétence du personnel. Et nous avions oublié de signaler un B1. » En termes de transparence, on a déjà vu mieux.

Une situation que dénonce le conseiller communal, Ahmed El Khannouss (cdH). « Mon interpellation prévue mercredi au conseil communal fait suite à de nombreuses questions écrites que j’ai adressées ces derniers mois afin de connaître les détails des cabinets. Malheureusement, les réponses que j’ai reçues étaient soit parcellaires, soit inexactes, voire pas de réponse du tout. Face à ce manque de transparence et aussi de mauvaise volonté, j’ai dû investiguer pour obtenir les réponses à mes questions », avance le chef de file humaniste à Molenbeek.

Selon Ahmed El Khannouss, le cabinet de Catherine Moureaux serait composé de 9,5 équivalents temps plein. « Avec 2A7, 2A4, 2A1, 2C et 1D. De plus, il s’avère que le niveau A7 qui est occupé par la cheffe de cabinet s’est vu octroyer une prime de cabinet conséquente. Par ailleurs, la bourgmestre a décidé d’octroyer une prime de cabinet à une responsable du service des ressources humaines. Et plusieurs collaborateurs ont de nombreuses heures supplémentaires payées alors qu’ils sont plus nombreux et que la taille de la commune n’a pas changé », dénonce Ahmed El Khannouss qui a prévu d’interpeller ce mercredi au conseil communal.

« On mutualise nos équipes. Certains échevins n’ont pas de collaborateurs. Mais le coût global est inférieur à la législature précédente. Et c’est le plus important. Après, nous décidons de l’équipe qui joue sur le terrain. Ce n’est pas Monsieur El Khannouss qui va nous dire ce que nous devons faire comme entraîneur. Nous travaillons en équipe », précise le porte-parole de Catherine Moureaux. Qui n’était néanmoins pas en capacité au moment de boucler ces lignes de nous communiquer le résultat du compte 2017 en comparaison à celui de 2020 concernant le coût des cabinets.

« Un niveau A7, c’est 125.000 euros brut de base par an sans compter les années d’ancienneté. Le coût du cabinet de Catherine Moureaux est, selon mes estimations, 2,5 fois supérieur à celui de Françoise Schepmans. La bourgmestre s’est entourée d’une armée mexicaine alors qu’il manque de personnel dans l’administration. Aujourd’hui, pour prendre un rendez-vous pour renouveler sa carte d’identité en tant qu’étranger, il faut attendre un délai de trois à six mois », conclut le conseiller communal Ahmed El Khannouss.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Molenbeek-Saint-Jean (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES