«Vacciner les personnes allergiques, c’est possible», selon le Dr Van der Brempt

«Vacciner les personnes allergiques, c’est possible», selon le Dr Van der Brempt
Photonews

Il n’y a aucune raison de refuser un vaccin. «Nous avons la possibilité technique de vacciner tout le monde, les femmes enceintes, mais aussi les personnes allergiques, y compris dans les plus sévères des cas», a expliqué le Dr Xavier Van der Brempt, pneumologue et allergologue à la Clinique Saint-Luc de Bouge (Namur).

Un centre de vaccination jouxte l’hôpital, ce qui lui permet d’admettre en hôpital de jour des personnes à haut risque de réaction allergique et de les traiter en cas de réaction. «Sur environ 200 personnes que nous avons vacciné ici, nous avons connu un cas de réaction anaphylactique qui s’est bien terminée: le patient a récupéré en une heure», a précisé le Dr Van der Brempt.

Ces patients à risque seraient généralement refusés dans les centres de vaccination au regard de leurs antécédents. Mais un trajet de soins est possible pour arriver à une vaccination.

«On n’a jamais été aussi prudents. D’un côté, il y a un dépistage de masse, chez le généraliste qui effectue un premier tri. Et, à l’autre bout de la chaîne, le Dr Van der Bempt Xavier qui peut adapter une réponse précise à des cas particuliers», a conclu le Dr Deflandre, Directeur médical à la Clinique Saint-Luc de Bouge.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)Bouge (c.f. Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR