Arlon: Prié de mettre un masque, il crache sur le contrôleur SNCB

Arlon: Prié de mettre un masque, il crache sur le contrôleur SNCB
Photo d’illustration / Belga

Depuis le début de la pandémie, il y a malheureusement eu quelques agressions lors de rappel des mesures sanitaires par un représentant de l’autorité. Nous en avons encore eu un exemple déplorable ce lundi au tribunal correctionnel à Arlon. En mai dernier, un jeune (qui faisait défaut à l’audience du tribunal correctionnel ce lundi), a littéralement pété un plomb en gare d’Arlon « Lorsqu’on lui a demandé de mettre un masque, il est devenu très agressif. Il a craché sur le contrôleur. Il a bousculé ce dernier et il lui a porté des coups », a expliqué à l’audience Me Claire Leemans qui défendait la société de chemins de fer (HR Rail, l'employeur juridique de l’ensemble des collaborateurs des chemins de fer belges. La plupart des membres du personnel recruté, soit près de 30.000 personnes, travaillent pour la SNCB et Infrabel, NDLR).

« Nous demandons des dédommagements, car l’agent a vu sa rémunération diminuée : perte de chèques repas, etc. La situation médicale de ce dernier n’est pas encore consolidée à ce jour. Il y a eu également des frais pour la société HR rail qui a versé des primes, des indemnités, etc. » Ce coup de sang totalement incompréhensible et gratuit pourrait avoir de lourdes conséquences. Le jeune homme risque en effet une peine de trois mois de prison. Jugement le 15 juin.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers