La bulle extérieure sera plus que probablement agrandie pour l’été

La bulle extérieure sera plus que probablement agrandie pour l’été
Isopix

Ce lundi, le Ministre-président flamand Jan Jambon a surpris tout le monde en expliquant qu’il sera autorisé d’organiser des fêtes dans son jardin avec plus de 10 personnes si un on faisait appel à un traiteur professionnel avant de planifier une « garden-party ».

Ce professionnel sera sur place afin de fournir la nourriture et les boissons aux convives. Il devra également s’assurer que les protocoles instaurés dans l’Horeca soient suivis à la lettre.

Réactions mitigées

Cette sortie a provoqué des remous et de nombreuses personnalités y ont répondu, et pas toujours de manière positive. Certains estiment qu’organiser une fête dans un jardin où des dizaines de personnes peuvent garder les distances tout en faisait appel à un traiteur n’est possible que pour une infime partie de la population, qui a les moyens d’organiser un tel événement, et que cela est donc discriminant.

Il n’empêche, selon Het Laatste Nieuws, la question de la bulle extérieure sera bien sur la table du prochain Comité de concertation. Du côté de la rue de la Loi, on est conscient que, si les chiffres continuent d’évoluer de la sorte, la limite de 10 personnes ne peut pas rester : « On pourrait la faire grimper jusqu’à 15 ou 25, mais aucune décision n’a encore été prise », assure-t-on du côté des autorités.

D’autres vont encore plus loin et font la comparaison avec les festivals qui pourraient se tenir fin de l’été : « Non à plus de 10 personnes dans le jardin mais oui à une foule de 60.000 personnes sans maques, ok testés ou vaccinés, à Pukkelpop ? Ça passerait mal ».

Pas faux.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune (nouveaux cas, incidence et vaccination)

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique