Une organisation criminelle démantelée, des perquisitions à Jette

Une organisation criminelle démantelée, des perquisitions à Jette

Le transport des produits stupéfiants s’effectuait selon la technique du « go-fast », à savoir le déplacement de véhicules transportant la drogue. Plusieurs individus ont été identifiés, et leur rôle probable dans l’organisation a pu être déterminé. L’organisation faisait usage d’un véhicule volé et de différents box garage

Depuis le 6 mai, et sur plusieurs jours, 9 perquisitions ont été mises à exécution par la PJF de Namur, à Aiseau-Presles, à Jette et à Namur, aux lieux de domicile ou de résidence des suspects, ainsi que dans des box, et dans différents points de chute de l’organisation. La PJF de Namur a pu compter sur l’appui des zones de police de Bruxelles-Ouest et de Châtelet, ainsi que des maîtres-chien de la Police Fédérale. Ces perquisitions ont permis d’interpeller différents suspects. Parmi ceux-ci, 5 d’entre eux ont été et placés sous mandat d’arrêt

Un des suspects qui a été interpellé en région parisienne sur base d’un mandat d’arrêt européen, faisait déjà l’objet d’une condamnation à 12 ans d’emprisonnement pour trafic de stupéfiants. Des saisies importantes Deux véhicules appartenant à l’organisation ont été saisis, ainsi qu’une somme de 13.000 euros, plus de 110 kilos de résine de cannabis et 3 kilos de fleurs de cannabis. Du matériel de conditionnement et de pesage a été emporté, ainsi que des GSM et du matériel informatique qui sont actuellement en cours d’exploitation par les enquêteurs. Une priorité des autorités. Ce dossier est l’occasion de rappeler que la lutte contre le trafic de stupéfiants est une priorité des services de police et du parquet, et que des moyens importants sont mobilisés en permanence dans ce cadre.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers