Trois ans de prison avec sursis partiel pour un dealer de Braine-l’Alleud

Prétexte.
Prétexte. - D.R.

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné vendredi Jacques D., un habitant de Braine-l’Alleud né en 1972, à trois ans d’emprisonnement assortis d’un sursis probatoire pour la moitié de cette peine, à une amende de 8.000 euros avec sursis partiel, et a ordonné à sa charge une confiscation de 15.000 euros. L’homme était poursuivi pour avoir vendu d’importantes quantités de stupéfiants depuis des années. Sa compagne, qui a parfois joué les intermédiaires, était consommatrice et a donné les commandes à certains clients, s’en tire avec une peine de probation autonome de deux ans.

Le dossier a commencé lorsque Jacques D., durant le premier confinement, a été intercepté au Colruyt de Genappe où il avait volé une cartouche d’encre. Lorsqu’il a été fouillé après ce vol à l’étalage, on a retrouvé sur lui des stupéfiants ainsi qu’une somme de 500 euros. Le soupçonnant de vendre, les policiers ont perquisitionné son domicile de Braine-l’Alleud. Ils ont trouvé plus de 2,6 kilos de cannabis, près d’un kilo d’amphétamines et se sont aperçus que le suspect avait un train de vie ne correspondant pas à ses revenus officiels. Il utilisait ainsi une Mercedes achetée cash pour 33.000 euros, et avait un domicile fictif à Bruxelles pour que sa compagne continue à toucher des allocations de chômage maximales.

Il avait avoué vendre diverses drogues et tout en parlant de « dépanne », concédait que ce trafic lui rapportait à l’époque environ 5.000 euros par mois. Il avait échappé à la détention préventive et devait respecter des conditions pour rester en liberté. Cependant, durant l’été, les policiers ont appris qu’il continuait son commerce illégal. Ils l’ont placé sur écoute et intercepté, à son retour des Pays-Bas au volant d’une deuxième Mercedes que l’homme avait acquise. Dans la console du véhicule, il avait caché près de 200 grammes de cocaïne et d’autres pacsons ont été trouvés dans de fausses cannettes de soda qu’il conservait dans sa voiture.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers