La commune conseille aux Schaerbeekois de déjà demander les documents de voyage

La commune conseille aux Schaerbeekois de déjà demander les documents de voyage
D.R.

De nombreuses personnes ont dû mettre en suspens leurs projets de voyage au cours de l’année écoulée à cause du Covid, ce qui signifie qu’elles n’ont pas remarqué ou probablement oublié que les Kids-ID ne sont valables que pendant trois ans. L’échevin de la Population Quentin van den Hove (Open-VLD) avertit qu’il y aura un flux important de nouvelles demandes de passeports et autres documents de voyage pendant les mois d’été.

La conséquence ? Des retards importants tant à Schaerbeek que dans toutes les autres communes. « Si les gens attendent trop longtemps pour demander leurs documents de voyage, de nombreuses vacances seront gâchées ou ils seront obligés de faire une procédure d’urgence, qui peut être vingt fois plus chère », prévient Quentin van den Hove. « Supposons que vous êtes le parent de deux enfants. Le coût de deux Kids-ID est donc 16 euros. Si vous vous retrouvez dans une procédure d’urgence… alors il faudra débourser 330 euros !!! Le budget total d’un petit city trip ! »

Actuellement, il y a peu de demandes de documents d’identité, en juin les gens commencent à demander en masse des passeports et des Kids-ID. En raison de la longue période sans voyage et parce que l’on ne sait pas encore clairement où l’on est autorisé à se rendre, de nombreuses personnes voudront encore attendre un peu. Mais les passeports et les cartes d’identité sont des documents complexes, personnalisés et bien sécurisés et les procédures prennent du temps : environ 10 jours pour un passeport et environ trois semaines pour une Kids-ID.

À l’approche de l’été, de nombreuses personnes prennent rendez-vous pour ce type de formalités. « Le mois de juin

est traditionnellement celui où la plupart des gens renouvellent ou demandent leur passeport ou leur document de voyage. Compte tenu des assouplissements annoncés et du fait que nous n’avons pas pu voyager depuis plus d’un an, je crains un tsunami de nouvelles demandes pendant les mois d’été », poursuit l’échevin.

L’échevin lance donc un appel aux citoyens pour qu’ils anticipent cette situation. « Je veux encourager les gens à faire ce qui est nécessaire maintenant. Aujourd’hui, vous pouvez toujours obtenir un rendez-vous assez rapidement au service concerné. Si les gens attendent trop longtemps pour demander leurs documents de voyage, de nombreuses vacances seront annulées ou les gens seront obligés de demander une procédure d’urgence, qui peut être jusqu’à vingt fois plus chère. »

Il ne s’agit certainement pas d’une invitation à voyager en masse aux quatre coins de notre planète. Mais comme l’interdiction des déplacements non essentiels au sein de l’Union européenne a été levée le 19 avril 2021, de nombreuses personnes commencent à planifier leur voyage.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Hove (prov. d'Anvers)Schaerbeek (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES