Messancy : Des demandeurs d’asile poursuivis pour plusieurs vols à l’étalage

Messancy : Des demandeurs d’asile poursuivis pour plusieurs vols à l’étalage

Ce mercredi, un couple de demandeurs d’asile était appelé devant le tribunal correctionnel d’Arlon pour répondre de faits de vol à l’étalage et d’associations de malfaiteurs. Les deux prévenus faisaient défaut. Mais ils étaient représentés par leur avocat Me Cisse, du barreau de Metz. «Mes clients reconnaissent les faits. Cela fait des mois qu’ils ont demandé l’asile en France, sans jamais le recevoir. C’est leur situation financière difficile qui les a contraints à commettre des vols. »

Le couple a été pris la main dans le sac, en mars dernier, au centre commercial Mac Arthur Glen de Messancy. « Lorsque les verbalisants fouillent les prévenus, ils tombent sur une paire de baskets et une tenaille qui a servi à couper les antivols. Ils suivent les prévenus jusqu’à leur voiture et ils y découvrent une véritable caverne d’Ali Baba. La voiture était pleine de vêtements», explique la procureur du Roi, Mme Seret.

C’est alors que les autorités font le lien entre divers vols commis dans la région. Un lien qui sera vérifié suite à la vision des images des caméras de surveillance d’autres commerces. Le parquet a réclamé 16 mois de prison et 50 euros d’amende pour les faits de vol. Jugement le 2 juin.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers