Battu à Mons (69-56), Liège Basket n’enchaîne pas après Limburg

Brieux Lemaire n’a pu éviter la défaite à son équipe.
Brieux Lemaire n’a pu éviter la défaite à son équipe. - Belga

MONS 69

LIEGE 56

QT : 14-17, 28-13,19-12, 8-14

Mons : SMITH 8-0, Lambot 0-4, BARNES 2-2, Spencer 8-7, DURHAM 5-2, Cage 0-0, Mintogo 3-2, Mortant 4-5, Coucke, VAN CAENEGHEM 3-2, PENAVA 9-3, Jean-Philippe 0-0

Liège : BOXUS 6-3, Lambermont 0-0, Potier 0-0, LEMAIRE 0-8, IAROCHEVITCH 5-8, Moons 0-0, Bruwier 0-0, L’Hoest 0-0, GORGEMANS 8-4, Duperroy 0-0, BASIC 5-9, Stilmant 0-0

Les Liégeois étaient à nouveau privés de Milos Bojovic, blessé au genou, pour ce déplacement ce vendredi soir dans le Hainaut. Liège prenait un excellent départ dans un match ou le focus était porté sur la défense, le nouvel exercice privilégié des Liégeois face à la seconde défense du pays. Malgré les deux fautes de Gorgemans (vite sanctionné), les hommes de Bosco menaient le premier quart temps 14-17. Trop de ratés de part et d’autre avec ces bonnes défenses dans une rencontre ou les deux formations se disputaient l’avantage au yo-yo. Menant de 5 unités (14-19) le club de la Cité Ardente se faisait déborder à 40-29, un écart important de onze unités qui allait encore grandir. Mons trouvait la distance, après 0/10 à trois points, en continuant à attaquer l’anneau. Gorgemans en difficulté de fautes, Bojovic absent et Iarochevitch bien neutralisé dans la raquette, Liège était en souci de marqueurs (33 % de réussite pour l’équipe) étant mené 42-30 au repos. Mons avait trouvé son jeu et Liège perdu le sien dans un match ou le trio arbitral n’était pas la meilleure équipe sur le terrain, même si Liège ne pouvait rien revendiquer dans ce match tant était grande la supériorité locale. Plus fort, les Montois filaient à plus 20 avec une domination au rebond, captant des rebonds offensifs importants, mais aussi avec un meilleur pourcentage car en face Gorgemans et Iarochevitch n’avaient pas leur réussite habituelle. Liège avait le bon goût d’atténuer la sévérité de l’écart revenant à 13 unités en fin de match alors que Bosco donnait du temps de jeu à ses jeunes comme le coach adverse.

J-M.K.

Aussi en Liège Basket